Coronavirus printanier

Au temps d’un covid-19 printanier

Dure période. Le monde est en pleine crise sanitaire. Le coronavirus nous force … ou nous demande d’être discipliné et raisonnable, selon notre vision de la vie.
Nulle question de continuer à faire l’autruche, le con, l’ignorant ou le sceptique à l’heure covid-19 qu’on est. Ces mesures draconiennes sont misent en place pour minimiser la croissance significative du covid-19.
Ces mesures sont pour sauver des vies et pour la sécurité de la population.
Sp’a une affaire de vieux! Je m’adresse plutôt à la jeunesse, celle aimant la rebellion et qui pourrait croire qu’on vit une dictature.

Disons-le :

Il est vrai que la restriction de notre liberté sera difficile avec le retour du soleil printanier. Le vent d’espoir qui planera arrivera que si l’on met des efforts collectifs. Atténuons ou supprimons ensemble cette période de turbulence.

Point.

markus-spiske-L3f7Svx8v3M-unsplash

  • Point de presse au Québec

Depuis quelques jours, on a pris une décision : le confinement, la quarantaine. C’est problablement l’une des décisions les plus significatives dans l’histoire politique. Ces bons choix limiteront la contamination.

Parait aussi que c’est ici, sur notre territoire que serait la meilleure place dans le  monde pour traverser la pandémie.

Legault dit aux jeunes : pas de party et nous -implore- de rester à la maison parce-que c’est vraiment sérieux. Tandis que Trudeau, d’un ton différent nous -invite- au confinement social.

  • Hum. Comment peut-il ne pas s’inquiéter du codvid-19 alors que sa femme l’a attrappé?

Ce bouquet d’interventions intensives et intermittents sont basées sur la surveillance des tendances du covid-19.  Empêcher à tout prix la résurgence du virus est ce que l’on veut. Au prix d’un crash mondial social-politique-culturelle-humanitaire…

Un scénario apocalyptique!

Surréaliste, hein? Le dow jones continu de chuter. Et des voyageurs du monde entier sont bloqués et ne peuvent plus revenir à la maison.

Trump dit que «nous somme en temps de guerre. » Merkel d’Allemagne dit «c’est leur plus grand défi depuis la 2e guerre mondiale. » Et la Russie en n’ayant qu’un décès, une femme de 79 ans n’ont pas encore céder à la panique.

cdc-w9KEokhajKw-unsplash

  • Le nombre de personne tués (475) est plus élevé en Europe qu’en Asie, qui lui a presque iradiqué l’épidémie.
  • Au Québec (daté du 17 mars) on est passé de 63 à 74 cas et 5 hospitalisations.
  • Fermé ou ouvert  ?
  • Les rues sont désertes.
  • Bar école resto et gym ferment – Tout est suspendus … Ceux qui restent ouvert ont vu une forte baisse d’achalandage. La fermeture de Labaie, de Simons, de Mcdo, de Starbuck.
  • Tous ou presque verrouillent leur portes une à une.

Désormais, si tu ne fais que présenter des symptômes de grippes/rhumes ; tu seras considéré comme un cas. Oh et tu ne pourras plus tousser -en paix- sans te faire dévisager.

  • C’est pire pour nos plus vulnérables. Comme les itinérants qui n’ont pas accès au toilette pour se laver les mains. Comme les vieillards à qui l’on minimise les contacts quoiqu’ils sont déjà seuls. Et des banques alimentaires qui font un cri du cœur … Loin de là la disparition de la pauvreté!

On voit le meilleur et le pire dans les gens ; des reventes de purell, de lingettes et de papiers toilette à des prix exorbitants. Au moins, leurs annonces sont supprimées sur kijiji/amazon.

D’ailleurs, amazon et la chaîne Goodfood cherchent plus d’employées aussi. J’ai moi-même commandé 2x cette semaine. Pourtant, je m’étais promise de ne plus commander enligne. On ne va plus aux resto, alors à la place on commande à domicile.

Prudence aux sorties, aux allés dans les ruelles … Tout est une question d’équilibre du risques et des bénéfices.

adults-black-and-white-casual-pexels

Nos proches qu’on n’a pas vus depuis un bout, peuvent attendre. On doit le faire. L’urgence est l’évitement le plus possible des interactions et de la multiplication des contacts.

À répéter :

Minimisons les déplacement vistes et contacts, surtout dans le cas de toutes personnes présentant des symptômes. Pas de foule, de lieux rassemblement à moins que c’est absolument nécessaire. Privilégiez le télétravail. Ne faites pas d’achat massif de denrées.

Pour aider le système de santé, nos pharmaciens peuvent prolonger nos prescriptions … d’anxiété généralisé ; garderie, écoles et frontières ferment. Les transport en commun sont vides. Montréal est une ville fantôme … mais jusqu’à quand?

Virus chinois?

Cette formule raciste de stigmatisation d’un pays, venant d’un président apporte son lot de tension diplomatique. En plus de la peur de l’asiatique.

adult-asian-boy-Photo by Ylanite Koppens from Pexels

Certains exploitent la situation pour profiter, frauder et y’en a d’autres qui vont sortir leur racisme et haine bien enfoui mais qui s’est dévoilé par la peur.

Et depuis toujours, en temps de guerres, les gens cherchent un héros. Ici, l’héros s’appelle Dr. Horacio Arruda/Mr. Santé publique.

Surnommé la voix raisonnable, ce fils d’immigrant est l’idole du québec. Son visage sur les memes passent sur les réseaux sociaux. On lui doit beaucoup. Grâce à lui, nous sommes en mesure de combattre le virus

***

Chaque citoyen à un rôle à jouer. Chacun doit avoir une responsabilité sociale.

Bref, le gouvernement débloque un programme d’indemnisation frisant les 27 milliard de plan de soutien des travailleurs canadiens et des entreprises ainsi que d’autres mesures de protection des emplois et de la stimulation économique.

Ex.

  • commerçant n’ayant plus de revenu,
  • mis à pied d’employé
  • parents qui s’absente du travail pour s’occuper des enfants à la maison
  • etc.

Je suis maintenant rendu à mon 6-7e jour de confinement depuis le vendredi 13. Chaque jour, matin et soir et dès que je peux, je lis l’actualité codvid-19 avec frénésie.

Pour quelques uns, le temps paraît long, pour moi, non … je suis habituée au cocooning.

Jamais on a eu autant envie de sortir malgré qu’on le déconseille. Pis, on ne se sent plus mal d’être encabané.

Vision positive :

On a la possibilité de rester tranquille, de se relâcher …

Sachez que le milieu hospitalier n’a pas la capacité et n’est ni prête à répondre à la pandémie.

Et pouvez-vous arrêtez le port des masques (si vous ne travaillez pas dans le système hospitalier). En plus d’être inutile, vous avez l’air (%#!). En plus de créer une pénurie de masques dans le réseau de santé.

Le virus peut survivre plusieurs heures et 3 jours sur des surfaces. Un vaccin qui contrera les infections virales verra le jour que d’ici 18 mois. 

D’ici là, le meilleur moyen est de se laver les mains!

claudio-schwarz-purzlbaum-muq_ej7p9s0-unsplashcdc-_zFRhU7jqzc-unsplash

Le gros hic de cette distanciation sociale, c’est qu’on ne s’immunise pas contre elle. Donc, le risque est d’être infecté à la moindre résurgence ou rebond dû au relâchement du confinement.

  • C’est-à-dire que la population reste encore vulnérable aux infections!
Ça fait 20 ans qu’on vit dans l’épidémie. Il est donc utopique de croire à la proche fin de cette maladie virale.
Pourra-t-on célébrer la fin de cette pandémie? L’épidémie qui cause notre isolation sociale, nos dépressions et angoisses.
Peut-être au prochain congé de pâques … de l’année 2021?

Rappel à l’ordre.

Patience. Et ne prenez pas des décisions sur la santé en fonction des finances.

Le virus n’a ni agenda ni frontière … ça pourrait être pire, plus mortel … plus horrible.
Bon printemps!

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s