La mode est dans l’air

La mode est une forme de notre monde moderne faisant partie intégrante de la culture. Étonnante, fascinante, inspirante ou énervante ; avec elle une chose est sûre, c’est l’embaras du choix.
La mode est dans l'air.
La question du jour est comment « avoir du style » ?
Ce n’est pas parce que la mode est pas lié à un air au féminin que cette lecture ne s’adresse pas aussi au lecteur masculin. Derrière chaque homme stylé se cache une femme stylé.

Nous verrons le courant ‘garçonne’ du xxe sicècle qui a été majeur sur la mode. L’esprit des années 20 ne semble jamais loin des collections. En quelque sorte, la mode telle qu’on la connait aujourd’hui a commencé à cette époque là et on la retrouves toujours.

sans titre (5)

Un petit air à la mode

La femme à la mode porte le vêtement. Ce n’est pas le vêtement qui la porte. – Mary Quant

Au quotidien, mon choix d’habit n’est pas trop pointue. J’avoue à la limite qu’il est négligé. Par contre, si une occasion se présente ou qu’un événement a lieu, je prends plaisir à en mettre plein la vue : aucun détail m’échappent.

J’assouvis mon souci d’élégance :

La coquetterie est à la femme ce que la politesse est à la société, un besoin de première nécessité – Chauvot de Beauchêne

Ce goût de la toilette est manifesté ainsi : je m’habille de façon extravagante parmi la panoplie de vêtements et d’accessoires. La mode s’adapte à mes valeurs. Elle doit avoir du sens pour moi.

 

En ce qui a trait aux accessoires mode, ce sont des puissants éléments d’habillement adjoints au vêtement principal qui souligne ou modifie certains traits.

Avoir du style ou un maximum d’effet c’est : me coiffer, porter des talons hauts, me mettre du rouge sur les lèvres, souligner mon grain de beauté (naturel ;-)) et porter des couleurs. En complément pour la distinction, le parfum est primordial.

Le parfum est à l’homme ce que le parfum est à la fleur – Charles-M Schwab

Ces étapes me rendent glamour va-va-voom!

 

Une nouvelle mode : les années folles

Les années 1920 couvrent la période 1920 à 1929 marquée par une très forte croissance économique. L’allure est alors résolument masculine ; et considérée le point tournant dans la relation entre la société et la mode. 

Effectivement, cette période caractérisée par un désir de changement estdû aux précédentes horreurs de la Première Guerre mondiale (1914-1918) ; la première à avoir atteint cette intensité.

Les gens en sont sortis perturbée par la destruction que ce phénomène avait apporté. L’allure, particulièrement des femmes n’est pas seulement jeux d’images ou de mots. On est dans l’entre-deux-guerres.

Des magazines (Femina) diront avec ingénuité : la femme éprise de mouvement et d’activité exige une élégance approprié, pleine de désinvolture et de liberté.

vogue-vintage-covers 1930
Revue Vogue 1930, un des principaux magazine de mode féminin dans le monde

Une métamorphose de la dame

Les mannequins de 1920 sont sans rapport avec ceux de 1900. Les femmes donnent l’impression d’avoir grandies. Loins d’être seulement formelle, cette gracilité des lignes illustre une profonde transformation sociétale.

Au-delà d’un style appartenant aux années 1920, la mode garçonne est né de l’émancipation des femmes (revendication pour l’égalité des sexes). Elle reflète une mutation culturelle dans la représentation du genre féminin.

C’est une préfigure de la femme contemporaine. On dit adieu aux joug des corsets ou aux types de vêtements pouvant entraver la liberté de la femme … qui devient de plus en plus accessible.

 

Une libération du corps

La femme est visible. Sa coupe de cheveux est travaillé et se raccourcie et souvent sous un chapeau de cloche. Elle ne ressemble en rien à celle des hommes. Les lignes des vêtements sont droites, féminines et adoucies par des tissus fluides et délicats.

C’est un mélange d’un grand confort revendiqué. Et on porte le pantalon sans nier l’envie de rester féminine.

On veut profiter du moment présent et s’amuser pour oublier les horreurs de la guerre. Cette mode s’inscrit dans un élan de délivrance et de paix intérieure qui persiste jusqu’à maintenant.

 

 

Un nouveau monde

L’affranchissement de la femme des années folles a donné naissance à la mode garçonne : d’une femme indépendante avec une  féminité prééminente et une identité affirmée qui dispose d’une liberté de son corps.

Le Dandysme, est un courant mode rétro prétendant l’élégance et le raffinement par le soin de son apparence (une allure précieuse, originale et recherchée) et ses manières (avoir de l’esprit). Définition Linternaute & Wikipedia

Je suis envoûté par ces années-là. Tout. Du style à la vie. Cette ère me semble si cool.

À présent, nous verrons trois catégories importantes de :

La mode féminine

La lingerie

C’est l’expression optimale de la féminité. La lingerie a un vaste portail : nuisettes (chemise de nuit), body, déshabillé, etc. Et si elle orné de dentelle, c’est sexy. On l’achète pour soi ou en cadeau.

Tiens tiens. Ça me rappele que mon cher mari a besoin de nouveaux caleçons.

La lingerie est le théâtre de notre intimité – Anonyme

Il n’est pas surprenant que la lingerie est partout. Elle est si populaire qu’on peut d’ailleurs la porter dans le jour. 

 

Le power dressing

Le look ‘business‘ est apparu dans les années 1970. Cet habillement est destiné à faire preuve d’autorité, de compétence, d’efficacité, de puissance, d’audace et d’assurance. On le voit notamment dans les milieux du travailprofessionnel et affaires.

La coiffure assortie est formelle, conservatrice, mi-longue et séparée. Voire sévère.

Vous pouvez avoir tout ce que vous voulez si vous vous habillez pour cela – Edith Head

2421f6e6241647f639ae686343f3d99e
tailleur

La robe

C’est un vêtement qui couvre le corps d’une seule pièce. Quelque soit-elle, ex. la petite robe noire (ou sombre) de Chanel, courte, légère avec des ligne simple ; la robe cocktail ou la  fameuse robe de mariée.

L’emblème au masculin est le costume tuxedo (smoking). Ces tenues de luxe sont somptueuses.

Au fond de chaque coeur sommeille un rêve et le créateur le sait, chaque femme est une princesse.

La robe est essentielle à la garde robe d’une femme.

Christian Dior

 

La mode 1920, la robe, la lingerie et le « power dressing » sont indémodables.

Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir d’une bonne tenue. Qu’on se le dise, la vie est trop courte pour porter des vêtements ennuyants, non?

Tralala, la mode est dans l’air et nous sommes libres d’avoir l’air de ce qu’on veut avoir l’air :

La mode est décalée. Il ne coûte rien d’essayer en prenant des risques pour se relooker. Trouvons un style à notre image. Pour changer d’air. C’est un regard sur nos goûts. Accompagné par des pièces embl.amtique pour s’offrir une supposé finesse extérieure. La mode ne s’accorde pas à ce que les gens pensent. Chacun peut être lui-même. La mode est dans l’air. Elle est dans l’ère du temps.

 

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Sources de tous les articles

https://www.histoire-image.org/fr/etudes/evolution-mode-feminine-1880-1920
https://www.lapresse.ca/vivre/mode/201811/30/01-5206219-mode-pour-une-garde-robe-ecoresponsable.php
https://www.marieclaire.fr/,les-meilleurs-blogs-mode-de-tous-les-temps,750592.asp
https://www.mode-annees-20.fr/look-annees-20-homme
https://www.mode-annees-20.fr/look-annees-20-femme
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tendance_(mode)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Girly
https://fr.wikipedia.org/wiki/Minimalisme_(mode)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:Mode/Cat%C3%A9gories
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mode_(habillement)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mode
http://mindalicious.fr/la-mode-des-annees-20-histoire-et-inspirations/
https://modeetsociete.wordpress.com/les-annees-folles/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gar%C3%A7onne_(mode)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mode_au_XXe_si%C3%A8cle
https://www.urbandictionary.com/define.php?term=boho%20chic
http://styliste-modequebec.com/promostyl.com
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Courant_de_mode
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mode
https://femmeetinfos.wordpress.com/2015/12/01/histoire-de-la-mode/
https://en.wikipedia.org/wiki/Athleisure
https://www.marieclaire.fr/,phenomene-de-mode,2610758.htm

6 comments

  1. Je confirme :
    « Qu’on se le dise, la vie est trop courte pour porter des vêtements ennuyants, non? » Il faut avoir quand-même un certain âge pour être sûre : on a vu sa vie défilée et les années devant soi différentes… si tu vois ce que je veux dire.

    J’aime

Répondre à venus's beauty Annuler la réponse

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s